Banques de qualification : fin des listes de déclaration d’aptitudes

Accueil
Archives des actualités  2016  Novembre  Banques de qualification : fin des listes de déclaration d’aptitudes

Le nouveau processus d'embauche simplifie l'accès aux emplois de la fonction publique pour tous les citoyens et toutes les citoyennes. Par exemple, les personnes désireuses d'occuper un emploi dans la fonction publique n'ont plus besoin de s'inscrire à de multiples concours pour des emplois de même nature. De façon générale, une seule banque de personnes qualifiées est prévue pour les emplois de la même classe (ex. : agente ou agent de secrétariat, agente ou agent d'information, actuaire, etc.).

Autrement dit, à la suite d'un appel de candidatures pour une classe d'emplois donnée, les personnes qui réussissent les examens sont inscrites pour cinq ans dans la banque de qualification liée à cette classe d'emplois. Cette banque est utilisée par les ministères et les organismes pour répondre aux divers besoins de main-d'œuvre liés à cette classe d'emplois.

Les LDA prendront fin graduellement

Les noms des personnes inscrites sur une liste de déclaration d'aptitudes (LDA) après la réussite d'un concours ne sont pas transférés vers les nouvelles banques de personnes qualifiées.

La raison principale s'explique par le fait que les processus de qualification qui sont tenus pour la constitution de banques sont différents des concours qui ont conduit à la constitution des LDA : les conditions d'admission ne sont pas nécessairement les mêmes; ils ne répondent pas toujours aux mêmes besoins de main-d'œuvre; ce ne sont pas nécessairement les mêmes critères qui ont été évalués, etc.

Ce faisant, les LDA seront graduellement remplacées lorsque des banques de personnes qualifiées seront constituées pour répondre aux mêmes besoins1.

Vous êtes donc convié à participer aux prochains processus de qualification qui répondront à votre profil et à vos champs d'intérêt.

Restez à l'affut des appels de candidatures disponibles.


1 Dans certains cas, la période de validité de certaines listes de déclaration d'aptitudes (LDA) pourrait être prolongée afin de permettre aux ministères et organismes d'y avoir recours pour des besoins de main-d'œuvre particuliers.