Un programme pour faciliter l'embauche des personnes handicapées

Accueil
Archives des actualités  2016  Juin  Un programme pour faciliter l'embauche des personnes handicapées

La fonction publique adhère aux valeurs de compétence, d'impartialité, d'intégrité, de loyauté et de respect. Afin de représenter la diversité de la société, elle offre divers programmes et mesures d'accès à l'égalité en emploi. En cette semaine des personnes handicapées, saviez-vous que le Programme de développement de l'employabilité à l'intention des personnes handicapées (PDEIPH) facilite l'accès des personnes handicapées à la fonction publique en leur offrant un emploi occasionnel d'une durée de 12 mois? Grâce à ce programme, les personnes handicapées participantes peuvent acquérir une expérience de travail au sein d'un ministère ou d'un organisme dans une classe d'emplois donnée. Parmi ces candidats, nous vous présentons aujourd'hui l'expérience de Jean-François Collard.

Jean-François Collard est actuellement conseiller en gestion des ressources humaines au Centre de services partagés du Québec (CSPQ). Employé régulier de la fonction publique depuis 2009, il a dû s'armer de patience avant de trouver une carrière satisfaisante.

Même après l'obtention d'un baccalauréat en psychologie de l'Université du Québec à Chicoutimi en 1998 et d'un baccalauréat en communication publique de l'Université Laval en 2000, il travaillait au salaire minimum dans un organisme à but non lucratif. « Je peux vous dire que je me demandais pourquoi j'avais étudié », nous explique Jean-François. Pour changer sa situation, il persévère et ne cesse de transmettre sa candidature à divers organismes et entreprises.

Au printemps 2004, Jean-François est référé par l'organisme La Croisée - Service d'intégration au travail, pour un projet d'emploi dans le cadre du PDEIPH de la fonction publique du Québec. À la suite de l'entrevue, heureux élu, il obtient le poste. Son expérience de travail ayant été concluante après sa participation au PDEIPH, Jean-François obtient alors un emploi régulier dans la fonction publique du Québec. Depuis, il a travaillé au Secrétariat du Conseil du trésor, puis au CSPQ.

« Jean-François est une source d'inspiration et de motivation pour tous ses collègues de travail. Son enthousiasme permet à ces derniers de redécouvrir l'intérêt que présentent les dossiers dont ils sont responsables », souligne sa gestionnaire, madame Nelly Savard, directrice générale des activités gouvernementales de dotation du CSPQ. En tant qu'employeure, elle est fière de constater le bien-fondé de ce programme.

Quant à Jean-François, il demeure convaincu que le PDEIPH donne la chance à des personnes handicapées d'obtenir un emploi passionnant et valorisant à la hauteur de leurs attentes et de leur talent. La clé, selon monsieur Collard, est de « ne pas avoir peur de demander conseil à ceux et celles qui nous entourent. Ça évite de faire des erreurs et ça permet de s'intégrer au milieu de travail. »

En date du mois d'octobre 2013, 106 personnes handicapées avaient obtenu un emploi régulier, sans compter toutes les autres qui ont occupé un emploi occasionnel. Le programme connaît un bon succès et continuera à accueillir chaque année de nouveaux candidats.

Aux fins d'être référé à ce programme et de vérifier son admissibilité, un candidat doit communiquer avec un conseiller en main-d'œuvre du bureau des Services spécialisés en main-d'œuvre (SSMO) de sa région, qui pourra effectuer l'analyse de son dossier. Afin de repérer le SSMO le plus près, il faut communiquer avec le Centre local d'emploi de sa région Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. ou encore consulter le site Internet du Regroupement des organismes spécialisés pour l'emploi des personnes handicapées Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. (ROSEPH). Les organismes sont regroupés par région et par type d’handicap.