Ingénieure ou ingénieur

Choisir la fonction publique

En recrutement. Consultez les appels de candidatures. Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. Ce site peut comporter des obstacles à l'accessibilité.

Les ingénieures et les ingénieurs de la fonction publique participent majoritairement à d'importants chantiers de construction, de réfection ou d'entretien de structures et d'infrastructures. Ils évaluent leur faisabilité, conçoivent les plans et surveillent les travaux. Ils doivent souvent faire preuve de créativité afin de trouver des solutions qui tiennent compte des incidences sociales, économiques et environnementales des projets. Les nombreuses facettes de l'ingénierie les amènent à s'adjoindre divers spécialistes et à travailler en concertation avec plusieurs partenaires.

La fonction publique propose de multiples défis en génie dans divers secteurs d'activité :

  • Construction et entretien des infrastructures
  • Sécurité des véhicules, circulation, signalisation et sécurité routière
  • Construction et entretien de bâtiments
  • Eau et environnement
  • Santé et sécurité du travail
  • Exploration et exploitation minières
  • Agriculture
  • Efficacité énergétique
  • Biomédical
  • Télécommunications
  • Optimisation des processus et amélioration continue

Vous possédez d'excellentes habiletés en communication et une grande aptitude pour le travail d'équipe? Vous voulez prendre part à la réalisation de grandes infrastructures au Québec? Vous avez à cœur la sécurité des citoyens et citoyennes? Une carrière d’ingénieure ou ingénieur au sein de la fonction publique est faite pour vous!

*Veuillez prendre note que le domaine Sciences et génie a été retiré des domaines d’emplois sur le portail Carrières. L’emploi d’ingénieure ou ingénieur se trouve maintenant dans les domaines d’emploi suivants :

  • Bâtiment, travaux publics, aménagement et transports;
  • Ressources naturelles, agriculture, faune et environnement;
  • Santé.

1. Construction et entretien des infrastructures

  • Effectuer des études et fournir des conseils sur des projets reliés à l’entretien des infrastructures et à la construction des routes et autoroutes, des échangeurs autoroutiers, des ponts, des ponceaux, des tunnels et des barrages.
  • Exécuter ou assurer la conception de projets de construction, de réparation ou de réfection de structures ou de chaussées.
  • Agir à titre de surveillante ou surveillant afin de superviser les travaux de construction, de réparation ou de réfection d’infrastructures de transport (structures ou chaussées).
  • Assurer l’expertise technique dans le domaine des structures ou des chaussées.
  • Participer à l’élaboration et à la mise à jour de la législation, de la règlementation et des normes techniques régissant le transport et en assurer l’application.

Visionnez le portrait d'une ingénieure qui travaille à faire prospérer le Québec  

Visionnez le portrait d'un ingénieur qui contribue à assurer la sécurité de tous  

2. Sécurité des véhicules, circulation, signalisation et sécurité routière

  • Participer à l’élaboration et à la mise à jour du Code de la sécurité routière et de ses règlements qui établissent les seuils sécuritaires de fabrication, de réparation, d’entretien et d’utilisation des véhicules, de leurs composantes et de leurs accessoires.
  • Agir à titre de spécialiste en fournissant l’expertise, des avis techniques et du soutien sur les aspects d’ingénierie et règlementaires entourant les véhicules ainsi que collaborer à l’évolution de la législation et de la règlementation concernant l’ingénierie des véhicules.
  • Concevoir ou améliorer des programmes visant la sécurité des véhicules ou des usagers de la route et les administrer.
  • Réaliser les études nécessaires à la gestion de la circulation pour assurer un fonctionnement ordonné et sécuritaire des infrastructures routières.
  • Planifier et gérer la circulation autour des chantiers routiers et concevoir des plans de signalisation de travaux afin de préserver la fluidité de la circulation et un niveau de sécurité adéquat sur les sites des travaux.
  • Assurer la préparation des plans et des devis des projets d'éclairage, de signalisation et de supersignalisation du réseau routier.

3. Construction et entretien de bâtiments

  • Effectuer des études et agir à titre de spécialiste en fournissant des conseils techniques pour la réalisation de projets d'habitation.
  • Participer à la conception de normes gouvernementales en matière de construction de bâtiments.
  • Réaliser ou superviser la réalisation de travaux sur la mécanique et les services reliés aux bâtiments de type résidentiel, commercial ou industriel.
  • Contribuer à la mise en œuvre de nouvelles normes de performance et d’efficacité énergétique applicables aux bâtiments.
  • Réaliser ou superviser des travaux de développement, de recherche et d’analyse en matière de science du bâtiment.

4. Eau et environnement

  • Préparer et réaliser les études préliminaires aux travaux d'assainissement urbain et à l'évaluation des performances techniques des ouvrages d'assainissement des eaux municipales.
  • Concevoir ou améliorer des programmes d’aide financière à l’intention des municipalités pour la mise en place d’installations de traitement de l’eau potable et des eaux usées et les administrer.
  • Assurer l'expertise technique dans les cas de recherche en eau, de contamination des nappes souterraines, d'élimination des déchets solides et d'évaluation de la qualité de l'air ambiant.
  • Repérer, caractériser et évaluer les sources de pollution provenant du milieu agricole.
  • Effectuer des études et des travaux reliés à la gestion des systèmes hydriques, à l'entretien et à la sécurité des barrages.
  • Évaluer le traitement des procédés industriels et négocier avec les industries des programmes correctifs afin d'assainir leurs effluents.
  • Participer à l’élaboration et à la mise à jour de la législation, de la règlementation et des normes techniques en matière d’environnement et d’assainissement des eaux et en assurer l’application.

5. Santé et sécurité du travail

  • Participer, à titre de spécialiste, à l'application de la législation et de la règlementation en matière de santé et de sécurité du travail.
  • Offrir le soutien scientifique aux différents intervenants pour tout ce qui touche les établissements, les équipements, les procédés de travail et les stratégies d'intervention.
  • Procéder à l'étude des plans et des devis concernant les établissements et les chantiers afin de s'assurer de leur conformité et recommander des modifications, s'il y a lieu.
  • Assurer l'expertise professionnelle lors d'enquêtes sur des cas complexes.
  • Procéder aux études et aux recherches nécessaires au développement de ce secteur d'activité.

6. Exploration et exploitation minières

  • Participer à la planification et à la coordination du traitement et de l’analyse des demandes d’inscription et de renouvellement de baux d’exploitation conformément à la législation et à la règlementation en vigueur.
  • Participer à la réalisation et à la supervision de projets reliés à l'extraction ou à la transformation des minéraux.
  • Concevoir, réaliser et superviser des travaux de recherche en minéralogie et en métallurgie en vue, notamment, d'améliorer la productivité de l'industrie minière du Québec.
  • Préparer des consultations ou des avis qui requièrent l'expertise de l’ingénieure ou ingénieur concernant les programmes gouvernementaux de subvention, les politiques industrielles et la législation.
  • Élaborer et assurer la mise en œuvre des procédures de contrôle liées à l'application de la législation et de la règlementation en vigueur.

7. Agriculture

  • Fournir l'assistance d'ingénierie dans les secteurs de l'hydraulique agricole, de l'équipement agricole, des constructions rurales et de la conservation des ressources.
  • Préparer et approuver les plans d'aménagement des cours d'eau et les programmes d'exécution des travaux en régie ou à forfait.
  • Réaliser des études reliées au domaine du génie rural sur les répercussions environnementales des travaux.
  • Agir à titre de spécialiste dans l'application des programmes en vigueur.

8. Efficacité énergétique

  • Concevoir ou améliorer des programmes ou des mesures en efficacité énergétique ou de réduction de gaz à effet de serre et les administrer.
  • Analyser les projets de production, de transport d'électricité ou d'équipements hydroélectriques en vue de leur autorisation.
  • Participer à la réalisation d'études techniques relatives aux activités entourant les hydrocarbures du Québec.
  • Analyser les projets et les demandes des secteurs commercial et industriel afin de formuler des avis ou des recommandations en matière d’efficacité énergétique.
  • Participer à l’élaboration de la législation, de la règlementation et de normes techniques en matière d’efficacité énergétique et y proposer des modifications, lorsque requis.

9. Biomédical

  • Participer à la prise de décision en lien avec les engagements gouvernementaux reliés aux technologies biomédicales afin de faciliter l’accessibilité aux services médicaux et de réduire les temps d’attente. L’ingénieure ou l’ingénieur collabore aux mandats de grande envergure dans des secteurs en constante évolution où les enjeux économiques, légaux et éthiques sont des composantes majeures dans la prise de décision.
  • Fournir des services d’analyse, de conseil et de recherche, dans le domaine du génie biomédical, qui auront une incidence majeure sur les services offerts aux patients et sur la distribution des ressources matérielles, humaines et financières.
  • Réaliser, pour sa discipline de génie, l’analyse des plans cliniques, des programmes fonctionnels, des programmes techniques, des dossiers de faisabilité et des dossiers d’affaires du réseau de la santé.
  • Produire des avis ou des recommandations en lien avec l'utilisation sécuritaire des appareils médicaux à l’échelle nationale, en collaboration avec les directions partenaires.
  • Produire les avis de pertinence clinique et économique concernant la conservation et l'implantation des équipements médicaux, leur intégration avec les technologies de l'information et leur interopérabilité.
  • Assurer une vigie technologique pour soutenir les innovations en matière d'équipement médical.

10. Télécommunications

  • Élaborer des politiques et des projets favorisant le développement des télécommunications.
  • Analyser et évaluer des dossiers d’amélioration afin d'orienter les interventions gouvernementales.
  • Assurer un rôle-conseil auprès des entreprises de ce secteur.

11. Optimisation des processus et amélioration continue

  • Réaliser des projets d’optimisation des processus afin d’en favoriser la performance et d’en améliorer la productivité, l’efficacité et la rentabilité des composantes.
  • Assurer un rôle-conseil auprès des unités administratives de l’organisation afin d’évaluer et d’améliorer continuellement l’efficacité et l’efficience des processus.
  • Assurer la gestion du changement inhérent aux projets de transformation réalisés et promouvoir la culture organisationnelle en matière d’optimisation des processus et d’amélioration continue en mettant l’accent sur la gestion de la performance.
  • Coordonner la réalisation de positionnements stratégiques au sein de l’organisation en matière de gestion de la performance axée sur l’amélioration continue des processus dans le but de créer de la valeur ou en matière de gestion administrative et informationnelle, et proposer toute modification pertinente à son modèle d’affaires en la matière.
  • Effectuer des analyses et des expertises techniques, réaliser des études de faisabilité et recommander les solutions appropriées de façon à optimiser les processus et les ressources.
  • Élaborer et mettre en place les mécanismes permettant d’effectuer la veille et la prospection en vue de s’enquérir des nouvelles tendances sur le marché de pratiques d’affaires.

Visionnez les portraits d'ingénieurs :

Conditions salariales

À titre indicatif, les échelles salariales sont de :

Ingénieure ou ingénieur

52 604 $ (minimum de l'échelle) à
94 078 $ (maximum de l'échelle) en date du 2 avril 2019.

Ingénieure junior ou ingénieur junior

42 931 $ (minimum de l'échelle) à
50 853 $ (maximum de l'échelle) en date du 2 avril 2019.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor   a priorité.

Particularités de l’emploi

35 heures/semaine

Principaux ministères et organismes embauchant

Appels de candidatures en cours