Cadre juridique, classe 2

Dans un contexte d'amélioration de la qualité des services publics et de rythme accéléré du changement, les gestionnaires doivent travailler en contribuant à la cohérence gouvernementale, notamment en établissant des partenariats et une collaboration avec de multiples intervenants. La ou le gestionnaire responsable des services publics doit faire preuve d'un leadership auprès des membres de son équipe. Elle ou il doit avoir une grande capacité à intégrer rapidement des contenus complexes et diversifiés et à les communiquer de manière concise et claire.

Plus précisément, la personne titulaire d'un emploi de cadre juridique, classe 2, doit s'assurer de la qualité des services juridiques rendus par la direction dont elle a la responsabilité, notamment les opinions juridiques, les projets de loi ou de règlement, l'assistance lors de commissions parlementaires, les contrats ou autres documents de nature juridique et la représentation devant les tribunaux.

Elle assure la gestion de sa direction et, à cette fin, elle planifie, organise, dirige et contrôle les activités, encadre les juristes et l'ensemble du personnel sous sa responsabilité, leur confie les dossiers en tenant compte de leur expertise et de leur expérience, les conseille et les oriente dans leur travail, voit à leur formation et à leur cheminement professionnel, détermine les attentes, les communique au personnel et procède à l'évaluation en conséquence.

La personne titulaire de l'emploi définit les priorités de sa direction, laquelle doit contribuer à l'atteinte des résultats du plan d'action du ministère ou de l'organisme, le tout dans un contexte d'accroissement de la performance organisationnelle. De plus, elle doit s'assurer d'instaurer et de maintenir une vision organisationnelle commune dans sa direction, ainsi que sur les façons d'appliquer les processus de travail. Elle doit notamment mobiliser son personnel pour la réalisation des objectifs de la direction et les performances attendues et participer à l'élaboration des objectifs opérationnels de cette dernière.

Conditions salariales

À titre indicatif, l'échelle salariale est de :

134 482 $ (minimum de l'échelle) à
162 023 $ (maximum de l'échelle) en date du 1er avril 2018.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. a priorité.

Particularités de l’emploi