Contrôleuse routière ou contrôleur routier

Accueil
Perspectives de carrières
Domaines d'emplois  Justice et protection du public  Contrôleuse routière ou contrôleur routier

Sur la route ou dans un poste de contrôle, les personnes employées comme contrôleurs routiers veillent à la sécurité des usagers de la route, à la protection du réseau routier et au maintien de l'équité concurrentielle dans le transport des personnes et des biens. À cet effet, elles participent notamment à des activités de prévention et à des opérations de nature coercitive.

Contrôle routier Québec, agence rattachée à la Société de l'assurance automobile du Québec,  Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre.mise sur le développement des compétences de ses contrôleurs routiers. Une formation de 21 semaines à l'École nationale de police du Québec Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. leur permet d'acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires aux nombreuses tâches qui les attendent.

Vous aimez le travail à l’extérieur et en équipe? Vous avez des habiletés à gérer des situations parfois complexes, difficiles ou tendues?Vous possédez un bon sens de l’observation ainsi qu’une bonne capacité d’analyse?  Vous faites preuve de jugement, de rigueur, de diplomatie et de civilité dans vos communications orales et écrites?

Visionnez la vidéo du site Contrôle routier Québec Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre..

Conditions salariales

À titre indicatif, l'échelle salariale est de :

43 598 $ (minimum de l'échelle) à 
60 372 $ (maximum de l'échelle) en date du 1er avril 2015.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. a priorité.

Particularités de l’emploi

40 heures/semaine.

Grandes distances à parcourir avec un véhicule (patrouille).

Travail à l'extérieur.

Manipulation d'équipements lourds (ex. : pèse-roues de 22 kg).

Nécessité de se glisser sous des véhicules (ex. : camions ou autobus).

Capacité à communiquer avec des conducteurs et des propriétaires de véhicules de transport de personnes et de marchandises, et ce, dans un contexte coercitif et répressif.

Horaire de travail réparti sur 24 heures et sur 7 jours.