Enquêteuse ou enquêteur en matières frauduleuses

Accueil
Perspectives de carrières
Domaines d'emplois  Justice et protection du public  Enquêteuse ou enquêteur en matières frauduleuses

Contribuer de façon active à faire respecter et à appliquer les lois vous interpelle? Vous vous démarquez par votre forte capacité d'analyse et par votre sens de l'observation? La fonction publique québécoise vous offre l’occasion de mettre à profit vos talents d'enquêteuse ou d'enquêteur en matières frauduleuses.

Dans le cadre de ses fonctions, l'enquêteuse ou l'enquêteur en matières frauduleuses effectue des enquêtes reliées à des comportements frauduleux, à des infractions aux lois ou à des suspicions de fraude. Il vérifie et analyse les documents pertinents à l’enquête, étudie le bien-fondé des plaintes, conduit des entrevues et des interrogatoires, réalise des activités de filature et de surveillance, s’il y a lieu, prépare des causes de poursuite et, lorsque requis, témoigne devant les tribunaux.

L'enquêteuse ou l'enquêteur en matières frauduleuses détient un diplôme d'études collégiales en techniques policières, en techniques juridiques, en techniques d’intervention en délinquance ou dans toute autre discipline jugée pertinente dont l'équivalence est reconnue par l'autorité compétente. La scolarité pourra aussi être compensée par de l’expérience ou par de la scolarité pertinente d’enseignement égal ou supérieur. D’autres conditions d’admission figurent dans l’appel de candidatures.

Relevez les défis stimulants qu'offre une carrière d'enquêteuse ou d'enquêteur en matières frauduleuses, et ce, dans toutes les régions du Québec!

Conditions salariales

À titre indicatif, l'échelle salariale est de :
40 580 $ (minimum de l'échelle) à
58 295 $ (maximum de l'échelle) en date du 1er avril 2018.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. a priorité.

Particularités de l’emploi

35 heures/semaine