Évaluatrice agréée et évaluateur agréé ou agente et agent d’évaluation foncière

Accueil
Perspectives de carrières
Domaines d'emplois  Bâtiment, travaux publics, aménagement et transports  Évaluatrice agréée et évaluateur agréé ou agente et agent d’évaluation foncière

Perspectives de carrières

En recrutement. Consultez l’appel de candidatures. Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. Ce site peut comporter des obstacles à l'accessibilité.

Au sein de la fonction publique, les évaluatrices agréées et évaluateurs agréés ainsi que les agentes et agents d’évaluation foncière sont appelés à accomplir des tâches reliées aux missions gouvernementales en matière de transport et d’occupation du territoire. Ils travaillent dans plusieurs domaines de l’évaluation, soit le municipal, l’habitation, la fiscalité, l’acquisition par expropriation ou de gré à gré, l’aliénation, la relocalisation et la location.

Réparties sur tout le territoire du Québec, ces personnes sont appelées à formuler des opinions sur la valeur des biens et des droits immobiliers. Lors de la construction de routes, on peut leur demander de proposer différents scénarios de tracés sur les propriétés, et ce, dans le but d’optimiser les coûts d’acquisition. Dans le domaine de l’évaluation foncière municipale, elles seront chargées d’établir et de réviser les normes, les méthodes et les systèmes servant de guide à la préparation des rôles d’évaluation municipaux. Les titulaires de ces postes peuvent aussi, à l’occasion, avoir à préparer des dossiers litigieux en vue de leur présentation devant les tribunaux, ou même devoir témoigner devant ceux-ci, à titre de témoins experts.

Dans le cadre de l’exécution de tous leurs mandats, ils doivent faire preuve d’une grande rigueur et d’un sens exemplaire du service au citoyen. Le travail d’équipe revêt une grande importance dans leur quotidien, car ils et elles doivent souvent travailler en étroite collaboration avec des techniciennes et des techniciens en évaluation foncière.

Conditions salariales

À titre indicatif, l'échelle salariale est de :

42 391 $ (minimum de l'échelle) à
80 368 $ (maximum de l'échelle) en date du 1er avril 2018

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre.  a priorité.

Particularités de l’emploi

35 heures/semaine

Appel de candidatures en cours