Jardinière ou jardinier

Perspectives de carrières

Le jardinier contribue directement à l'embellissement paysager des propriétés de l'État par ses travaux d'horticulture ornementale et paysagers. Il cultive, à l'extérieur ou en serre, des fleurs, des plantes, des arbustes, des haies et des pelouses; il prépare la terre et y ajoute des fertilisants. Il arrose les plants, les sarcle, les taille et les entretient; il les munit aussi de tuteurs et les couvre pour les protéger contre le froid et la neige. Le jardinier transplante également les boutures et effectue des travaux de croisement et de propagation. Il dispose les plants en rocailles, les met en pot ou en boîte, dresse des plates-bandes et prépare des bouquets et des arrangements floraux. Le jardinier voit en outre au bon état des outils et de l'équipement.

De plus, la fonction publique offre à ses jardiniers de bonnes conditions de travail, divers avantages sociaux ainsi que la possibilité d'accéder à un poste de supervision.

Vous avez une formation et de l'expérience en horticulture et jardinage? Vous désirez mettre à profit votre talent et votre créativité? Le métier de jardinier et ses défis vous intéressent?

Conditions salariales

À titre indicatif, l'échelle salariale est de :

20,21 $ de l’heure en date du 1er avril 2018.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. a priorité.

Particularités de l’emploi

38,75 heures/semaine