Ouvrière ou ouvrier de voirie

Perspectives de carrières

Les ouvrières ou ouvriers de voirie accomplissent divers travaux ayant trait à l'entretien, à la réfection et à la construction d'infrastructures de transport, principalement sur le réseau routier, en utilisant divers équipements. Par conséquent, ces personnes installent et entretiennent les panneaux de signalisation, contrôlent la circulation routière à titre de signaleur ou signaleuse, reçoivent et vérifient les matériaux sur les chantiers, communiquent l'information concernant l'état des routes, réparent ou installent des glissières de sécurité, etc.

Les ouvrières et ouvriers de voirie effectuent également des travaux manuels comme la coupe de gazon, l'enlèvement de la neige, l'enlèvement des rebuts, l'enlèvement des graffitis, le creusage et le remplissage de trous et de tranchées, l'élagage de broussailles, le chargement et le déchargement de matériaux, etc.

En plus de bonnes conditions de travail et de divers avantages sociaux, la fonction publique offre à ses ouvrières et ouvriers de voirie la possibilité de travailler à l'extérieur et de faire partie d'une équipe ayant à cœur le maintien en bon état du réseau routier québécois. Ces personnes sont réparties sur tout le territoire du Québec, dans les 60 centres de services du ministère des Transports.

Visionnez le portrait d'ouvrier :

Conditions salariales

À titre indicatif, l'échelle salariale est de :

18,77 $ l’heure en date du 1er avril 2018.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Web du Secrétariat du Conseil du trésor Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. a priorité.

Particularités de l’emploi

38,75 heures/semaine

La plupart de ces emplois sont occasionnels et saisonniers, d'une durée variable de 24 à 26 semaines (avril à octobre).

L'horaire de travail peut être sur faction rotative : jour, soir, nuit et fin de semaine.