Technicienne ou technicien en droit

Les techniciennes et techniciens en droit effectuent divers travaux techniques liés à des activités juridiques, judiciaires et parajudiciaires, principalement des domaines civil, criminel, pénal, foncier, administratif et notarial. Entre autres, ils délivrent des citations à comparaître ou des avis d'exécution et assistent les procureures et procureurs, notamment aux poursuites criminelles et pénales dans le traitement des dossiers de poursuite judiciaire. De plus, les techniciennes et techniciens en droit analysent les requêtes, déterminent la recevabilité de différentes demandes conformément aux lois et aux règlements en vigueur et effectuent divers travaux de recherche et d'analyse pour les dossiers qui leur sont confiés.

Par ailleurs, ils peuvent être appelés à effectuer les entrevues en matière de petites créances ainsi que pour les mariages et les unions civiles, à assister les avocates et avocats ainsi que les notaires dans la recherche jurisprudentielle et notariale et dans la préparation des actes de procédure et des actes notariaux et, aussi, à assurer la conservation et la gestion de divers registres (exemple : salle des pièces à conviction).

Enfin, les techniciennes et techniciens en droit soutiennent le personnel assigné au traitement de la correspondance en vue d'assurer l'exactitude des réponses transmises aux parties, veillent au cheminement opérationnel des dossiers et gèrent le processus de suivi, le cas échéant.

Visionnez le portrait d'une technicienne en droit :

Conditions salariales

À titre indicatif, l'échelle salariale est de :

34 517 $  (minimum de l'échelle) à
51 757 $ (maximum de l'échelle), en date du 1er avril 2018.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. a priorité.

Particularités de l’emploi

35 heures/semaine