Technicienne ou technicien en eau et assainissement

Les techniciennes et techniciens en eau et assainissement qui travaillent pour la fonction publique du Québec sont appelés à seconder les ingénieures et ingénieurs et les autres scientifiques dans des travaux reliés, notamment, à l'inventaire et à l'assainissement des ressources hydriques, au contrôle sanitaire d'ouvrages publics tels que les systèmes d'égouts et d'aqueducs, au traitement des eaux et de l'air, ainsi qu’à la gestion technique du réseau hydrométrique québécois.

Ces spécialistes en eau et assainissement ont aussi la responsabilité de réaliser des mesures, des prélèvements et des échantillonnages (physiques, chimiques et biologiques), en plus de répondre à certains problèmes environnementaux. Ils doivent collecter et analyser des échantillons, colliger et valider les résultats d'analyse et s'assurer de la qualité et de la représentativité de ceux-ci. De plus, ces personnes collaborent à l'amélioration, au développement et à l'adaptation des méthodes utilisées en fonction des besoins propres aux dossiers, mais aussi selon les particularités des milieux. Elles sont amenées à fournir une expertise technique qui pourra prendre la forme de guides ou de rapports.

À titre de technicienne ou technicien en eau et assainissement, vous jouerez un rôle de premier plan afin d’assurer la protection de l’environnement et la conservation de la biodiversité. Vous contribuez à la qualité de vie des Québécois et des Québécoises. 

Visionnez le portrait d'un technicien en environnement :

Conditions salariales

À titre indicatif, l’échelle salariale est de :

37 293 $ (minimum de l’échelle) à
52 196 $ (maximum de l’échelle)
en date du 1er avril 2018.

En cas de disparité, l'échelle salariale déposée sur le site Web du Secrétariat du Conseil du trésor Ouvre ce lien dans une nouvelle fenêtre. a priorité.

 

 

Particularités de l’emploi

35 heures/semaine